Alimentation nutritionnelle et durable: Quels enjeux essentiels à connaître pour les entreprises agro-alimentaires?

Pour relever le défi de l’innovation, les entreprises agro-alimentaires doivent répondre à un double challenge :

– D’un côté, il faut continuer à s’approvisionner régulièrement en matières premières agricoles de qualité et bon marché dans un monde de pénuries croissantes. Il faudra donc encore augmenter de 70% la production agricole mondiale d’ici à 2050, mais cette fois-ci en consommant moins de terres, moins d’eau, moins d’énergie et moins de chimie alors même que nous allons subir les conséquences de nos inconséquences : réchauffement de la planète et baisse de la biodiversité.

– D’un autre côté, il faut répondre aux demandes exprimées par les consommateurs telles que manger « bio, local et équitable » et plus généralement une nourriture qui ait du sens à leurs yeux, et qui soit en particulier « en accord avec la planète »… tout en maintenant quoi qu’il arrive des prix bas et une sécurité sanitaire irréprochable, bien entendu ! Et en diminuant sensiblement le sucré, le salé, le gras, les traces de pesticides et d’additifs chimiques divers, les produits allergisants ou provoquant des intolérances.

Ainsi, l’avenir de l’industrie agro-alimentaire s’annonce certes complexe mais donc riche en opportunités pour ceux qui sauront innover avec audace, clairvoyance et en mutualisant les compétences…

Source : Présentation de Bruno Parmentier – Conférence d’ouverture / JAS 2012.

Vous pouvez écouter l’intégralité d’intervention de Bruno Parmentier sur le site des JAS www.aliments-sante.fr ou directement en cliquant ICI

Bruno Parmentier est consultant et conférencier, Directeur Général du Groupe ESA (Ecole Supérieure d’Agriculture d’Angers) de 2002 à 2011 et auteur de «Nourrir l’humanité, les grands problèmes de l’agriculture mondiale au XXIème siècle» (Editions La Découverte) et de «Manger tous et bien» (Editions du Seuil).

Site internet : www.nourrir-manger.fr

Crédit photos: © Olivier Schindler